Dévoilement de la fitnah des mousa'fiqoun

Imprimer

Au sujet de la campagne de dénigrement à mon égard...

Écrit par Mehdi Abou Abderrahman. Publié dans Dévoilement de la fitnah des mousa'fiqoun

Au sujet de la campagne de dénigrement à mon égard

Au sujet de la campagne de dénigrement à mon égard...

 

Depuis que j’ai commencé à cheminer sur la voie de l’appel au Coran et à la Sounnah selon la compréhension des pieux prédécesseurs il y a près d’une vingtaine d’années, j’ai souvent été la cible de campagnes de dénigrement dont les intensités ont varié en fonction des différents contextes et des différents instigateurs de ces campagnes proportionnellement à leur fanatisme et à leur niveau de fourberie et de malhonnêteté.

Comme à l’époque de Fâlih Al-Harbî -qui a revivifié la méthodologie de son mentor Mahmoud Al-Haddâd en étant l’acteur principal de cette deuxième vague de la haddâdiyyah après la vague fondatrice- lorsque j’ai propagé les paroles et écrits de l’éminent savant et spécialiste reconnu en la matière Cheikh Rabî’ bin Hâdî Al-Madkhalî qu’Allah le préserve. A cette époque, les attaques étaient plus à l’encontre de ma croyance par les qualificatifs de mourjî etc. plus qu’elles n’étaient personnelles..

Ensuite avec les suiveurs fanatiques de Yahyâ Al-Hajourî lors de la troisième vague de la haddâdiyyah. Les attaques se sont faites alors plus personnelles même s’ils elles avaient encore un lien avec certains aspects de la science et je me suis donc attaché à traduire les clarifications et réfutations des savants avec à leur tête Cheikh Rabî’ bin Hâdî Al-Madkhalî qu’Allah le préserve. J’ai même consacré un site à ces réfutations www.al-hajouri.com.

Par après j’eus affaire à Farid Al-Mekkî et ses suiveurs qui rejoignaient les haddâdis dans la caractéristique de dureté. Les attaques se furent alors beaucoup plus personnelles et un nouveau palier fût atteint dans les accusations et les calomnies en accord avec la méthodologie de ‘’montage de dossiers incriminants’’ préconisée et appliquée par certains fauteurs de troubles notoires infiltrés dans la da’wah salafiyyah depuis maintenant près d’une vingtaine d’années. Comme à mon habitude, je suis revenu aux gens de science quant à Farid Al-Mekki qui portait atteinte à la da’wah salafiyyah en général et à Cheikh Rabî’ en particulier car il se revendiquait faussement être très proche du cheikh et que le cheikh était satisfait de lui. La parole de Cheikh Rabî’ fût tranchante lorsqu’il dit qu’il ne conseillait pas cet individu et -toutes les louanges reviennent à Allah- la grande majorité de ses suiveurs fanatiques sont revenus à la raison et à la vérité non sans avoir d’abord été les instruments d’un acharnement à mon égard. Il est d’ailleurs important de souligner qu’il était tout à leur honneur de s’être repentis et de m’avoir contacté pour me demander pardon.

Plus récemment, lorsque peut-être la plus grande fitnah qui ait jamais touché les salafis à notre époque a éclaté en la personne de Mohammad bin Hâdî, après avoir gardé le silence en attente du jugement des grands savants j’ai clarifié la vérité en traduisant les clarifications et réfutations des gens de science ainsi que les mises en en garde à son encontre. Les attaques ont alors atteint un niveau jamais atteint auparavant et ont atteint un point culminant lorsque j’ai signé avec un grand nombre de mes frères prédicateurs salafis francophones une clarification et un désaveu quant à Mohammad bin Hâdî Al-Madkhalî et sa méthodologie que Cheikh Rabî a décrite comme étant plus vile que celle des haddâdis.

Cette fitnah et celle qui touche la da’wah salafiyyah en Algérie étant fortement liées, j’ai également traduit et diffusé sur mon site les mises en garde de savants saoudiens et algériens à l’encontre de ceux qui sont les pendants de Mohammad bin Hâdî en Algérie à savoir Azhar Seniqrah et ‘Abdel-Majîd Joumou’ah ainsi que ceux qui sont avec eux. Les fauteurs de trouble de différents pays se sont alors associés en sachant que les leaders parmi eux sont les mêmes qui ont participé à toutes les fitan et campagnes de dénigrement précédentes. Un nombre de haineux pour des raisons personnelles en raison d’une jalousie ou d’une rancune suite à un dévoilement de leurs exactions à des postes qu’ils tenaient dans la da’wah ou autres sont venus grossir les rangs de ces fauteurs de troubles leur donnant une nouvelle énergie car ils sont considérés comme des repentis qui auraient une connaissance interne utile à ‘’la méthodologie de montage de dossiers incriminants’’.

Leur ardeur a, ces jours-ci, redoublé et ils ont jeté toutes leurs forces dans ces campagnes calomnieuses afin de me ‘’détruire une fois pour toutes’’ (comme ils l’ont dit !) lorsqu’ils ont obtenu un enregistrement audio d’Azhar Seniqrah dans lequel il met en garde contre moi ainsi que d’autres parmi mes frères prédicateurs salafis francophones en mettent l’accent sur moi et un autre frère en proférant des paroles graves et lourdes de conséquences.

 

Le but de cet écrit n’est pas une clarification ni une réfutation de tous ces propos mensongers mais une simple introduction avant que le reste ne sorte de la bouche de nos savants et de différents témoins ainsi que de notre plume avec toutes les preuves sous différents formats. Cette introduction est d’autant plus importante car mon silence peut être interprété par les faibles d’esprit et les ignorants comme étant un signe de faiblesse ou même un aveu tacite de ma culpabilité. Mes proches et les gens qui connaissent mon travail savent très bien que ce n’est pas du tout le cas mais qu’au contraire je ne parle que quand c’est nécessaire et que d’une manière propre et scientifique autant que je puisse le faire avec pour objectif principal de rétablir la vérité non pas une vengeance personnelle et surtout après avoir eu l’aval des gens de science. L’audio d’Azhar Seniqrah reprend plusieurs points que nous allons reprendre point par point inchaa Allah avec preuves et paroles de savants reconnus inchaa Allah.

Certains sont de l’ordre de la méthodologie en raison de ma prise de position ainsi que celles de mes frères prédicateurs avec les savants tels Cheikh ‘Abdoullâh Al-Boukhârî et Cheikh ‘Oubayd Al-Jâbirî et Cheikh Rabî’ Al-Madkhalî et Cheikh Hasan bin ‘Abdil-Wahhâb Al-Bannâ qu’Allah les préserve tous.

Nous laissons ceux-ci aux gens de science car cela fait certes partie de leurs prérogatives et nous ne pouvons certes que les suivre dans leur jugement de vérité avec les preuves légiférées.

D’autres points sont plus de l’ordre de l’attaque personnelle même s’ils ont un lien avec la da’wah. Nous y répondrons donc personnellement avec toutes les preuves et les témoignages qui prouvent le caractère mensonger des paroles d’Azhar Seniqrah. Ceci n’est pas surprenant car à titre de rappel le savant algérien Cheikh ‘Abdel-Ghanî ‘Aouissât -qu’Allah le préserve- a dit de lui et de ‘Abdel-Majid Joumou’ah : « Ces gens qui sont arrivés à ce degré de mensonge et à ce degré de méchanceté et à ce degré de corruption et de mensonge c'est-à-dire de très nombreuses choses, de nombreuses mauvaises choses. Moi maintenant je me suis lavé les mains de ces gens-là. Je n'ai pas connu dans ma longue vie de da'wah -qui est longue d'à peu-près … plus de 40 ans- je leur ai dit que je n'ai jamais rencontré plus menteur que ‘Abdel-Majîd Joumou'ah, je n'ai pas trouvé non plus plus menteur qu’Azhar Seniqrah tu vois qu'il parle sur Cheikh Rabî et il parle sur cheikh... sa langue est longue il ne fait que lâcher des paroles, lâcher des paroles, il ne réfléchit pas il ne pense pas » [1].

Dans son audio, Azhar Seniqrah profère des accusations à mon égard quant à la gestion de Markaz Al-Forqane en Belgique. Il est donc de mon devoir pour défendre la réputation du markaz de clarifier d’un côté le caractère fallacieux des propos d’Azhar Seniqrah quant à mon assise avec lui en citant notamment le témoignage du frère qui a organisé ces assises dans lesquels il dément ce qu’Azhar avance. D’un autre côté de refaire l’historique de ce markaz et de l’association à but non lucratif ASBL Markaz Al-Forqane avant ma prise des fonctions et après ainsi que l’historique de l’individu qui est à la source des informations ‘’fuitées’’ en montrant que c’est un menteur en plus de quelqu’un de malhonnête qui n’a de cesse de me calomnier depuis qu’il a été empêché de certains agissements lucratifs dans le centre et depuis que je l’ai mis devant la réalité de sa gestion catastrophique ainsi que de ses collègues [2] à l’époque qui a résulté en la fermeture de tous les locaux de l’association avant que je n’en reprenne les rennes avec une nouvelle équipe en Avril 2017. J’ai d’ailleurs en la qualité de notre frère Hasan Abou Asmâ un excellent témoin de tout ce qui s’est passé à Markaz Al-Forqane depuis son début en 2005 et en particulier lors de la crise en 2017 qui a résultée en la fermeture des locaux lorsque j’avais ouvert un groupe What’s app ‘’Crisis Management’’ juste avant mon entrée en fonction afin d’aider les frères dont ce calomniateur faisait partie et dans lequel Hasan était présent. Azhar Seniqrah sera d’ailleurs peut-être surpris d’apprendre que j’ai des preuves écrites dans lesquelles cet individu sans scrupules passe des jugements graves au sujet du manhaj de Markaz Al-Forqane.

Je montrerai également le caractère fallacieux de l’accusation à mon égard de falsification d’une traduction inchaa Allah.

Wa billâhi at-tawfîq.

[1] Cliquez sur le lien pour : écouter l'audio.
[2] Je suis dans l’obligation de souligner que ses collègues ont au moins eu le comportement très honorable de reconnaître leurs torts et de s’en repentir et ils font d’ailleurs toujours partie aujourd’hui du staff de Markaz Al-Forqane et sont témoins des fourberies et calomnies de cet individu qui lui a été arrogant et n’a pas voulu accepter et reconnaître ses torts. Cela a résulté en une haine de sa part et une rancoeur qui nourrissent son désir de vengeance et le motivent à être très actif dans tout ce qui peut porter préjudice à ma personne en tant que manager du markaz.


Écrit à Bruxelles le Dimanche 30 Décembre 2018 par Mehdi Abou ‘Abdir-Rahmân
Site : www.spfbirmingham.com

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours