Dévoilement de la fitnah des mousa'fiqoun

Imprimer

Cheikh Abdoullâh Mouhâwich confirme le tabdî de Mohammad bin Hâdî envers ceux qu'il appelle Sa'âfiqah

Écrit par Cheikh Abdoullâh Mouhâwich. Publié dans Dévoilement de la fitnah des mousa'fiqoun

Cheikh Abdoullâh Mouhâwich (Qu'Allah le préserve)...

Cheikh Abdoullâh Mouhâwich confirme le tabdî de Mohammad bin Hâdî envers ceux qu'il appelle Sa'âfiqah

 



 

Parmi les reproches faits à Mohammad bin Hâdî par les gens de science à l’instar du grand savant Cheikh Rabî’ bin Hâdî Al-Madkhalî - qu’Allah le préserve- c’est qu’il a dit au sujet de ceux qu’il appelle les ‘’Sa’âfiqah’’ : « On les joint aux gens des passions (ahl-alahwâ) ».

Cheikh Rabî’ et ses frères parmi les gens de science -qu’Allah les préserve tous- qui ont parlé à ce sujet considèrent cela comme un tabdî’ [1].

Lorsque ce reproche [2] fondé lui a été fait car les gens qu’il vise sont des gens connus pour leur salafiyyah, Mohammad bin Hâdî a essayé alors de s’en sortir en disant qu’il entendait par cela leurs actions et pas leurs personnes. Or Cheikh ‘Abdoullâh Mahâwich -qu’Allah le préserve- rapporte à la Mecque à Cheikh Fawwâz Al-Madkhalî -qu’Allah le préserve- que Mohammad bin Hâdî lui a dit dans une discussion : « Ceux-là (les Sa’âfiqah) ne sont pas des salafis. Diviser [3] les salafis est meilleur qu’eux soient comptés parmi les salafis… ».

Vous trouverez en annexe de ce document la capture d’écran où Cheikh Fawwâz Al-Madkhalî demande à Cheikh ‘Abdoullâh Mahâwich d’écrire un témoignage dans lequel il atteste de cette parole et qu’il va rajouter à sa prochaine réfutation.

Cheikh ‘Abdoullâh Mahâwich autorise à Cheikh Fawwâz Al-Madkhalî de propager sa parole et lui dit : « Si Mohammad bin Hâdî dénie cela, alors j’écrirai ce qui s’est passé entre lui et moi ». Il lui a ensuite autorisé de propager cette discussion sur l’application what’s app.

Ceci démontre donc bien que Mohammad bin Hâdî a bien dit de ces gens de science tels Cheikh ‘Arafât Al-Mohammadî, Cheikh ‘Abdel-Ilâh Ar-Rifâ’î, Cheikh ‘Abdoullâh Adh-Dhafîrî et d’autres que ce ne sont pas des salafis puis qu’ensuite il a menti à ce sujet en disant qu’il ne visait pas par cela leurs personnes mais plutôt leurs actions lorsque les gens de science le lui ont reproché.

En conclusion, ceci démontre encore une fois la véracité de la parole du grand savant Cheikh Rabî’ bin Hâdî Al-Madkhalî -qu’Allah le préserve- à Mohammad bin Hâdî : « Je vois que tes mains sont vides de preuves (C’est-à-dire : tu n’as aucune preuve ni argument) ».


[1] N.d.t : Emettre le jugement d’innovateur (moubtadî’).

[2] N.d.t : Parmi les paroles également reprochées par les gens de science à Mohammad bin Hâdî au sujet de ceux qu’il appelle lui injustement Sa’âfiqah : ‘’Ils sont un mal pour l’Islam et les musulmans’’ ce qui est une parole très grave et lourde de conséquences.

[3] N.d.t : Avoir divisé et déchiré les rangs des salafis partout dans le Monde est certes un autre reproche fait par les gens de science à Mohammad bin Hâdî.


Source : Paroles du cheikh.

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours