Imprimer

Analyse et réfutation de l'ambiguïté : Le cheikh est influencé par les jeunes autour de lui

Écrit par Sheikh Mohammad Bâzmoul. Publié dans Défense des savants

> Défenses des savants

Analyse et réfutation de l'ambiguïté : "Le cheikh est influencé par les jeunes autour de lui"

Par le Sheikh Mohammad Bâzmoul - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par Mehdi Abou ‘Abdir-Rahmân


Parmi les paroles trompeuses qu’on entend lors des fitan (troubles, épreuves) et qui ont pour but d’éloigner la masse des musulmans de leurs savants qui sont aptes à clarifier la vérité et à réfuter le faux lors de ces fitan :

‘’Le cheikh est influencé par les jeunes qui sont autour de lui’’

Cheikh Mohammad Bâzmoul -qu’Allah le préserve- réfute cette ambiguïté dans son excellente épître ‘’Parmi les paroles trompeuses’’ [1] de la manière suivante :

« Prenez garde -Ô mes frères !- à cette parole car elle fait partie des paroles des gens des innovations religieuses et des gens de l’ignorance et je l’avais certes entendue être dite au sujet de Cheikh Ibn Bâz -qu’Allah lui fasse miséricorde- et je l’ai entendue être dite au sujet de Cheikh Al-Albânî -qu’Allah lui fasse miséricorde- et je l’ai entendue être dite au sujet d’autres chouioukh [2].

Et c’est une parole fausse sous plusieurs angles dont :

1. Le premier : Cette parole est une critique envers le cheikh qui ne serait alors pas dans la maîtrise, acceptant la dictée de ses élèves alors que la base c’est qu’il est thiqah [3] (digne de confiance) et dâbit [4] (qui maîtrise, fait bien son travail) et donc cette parole s’oppose à ce qui est la base et donc soit une preuve est apportée pour cette parole soit alors elle est en droit d’être rejetée et de ne pas être acceptée.

2. Le deuxième : Allah Le Très-Haut a interdit de dire cette parole au Prophète صلى الله عليه وسلم et aux savants héritiers des prophètes dans Sa parole (dont la traduction du sens est) : « Et il en est parmi eux ceux qui font du tort au Prophète et disent : « Il est tout oreille ». – Dis : « Une oreille pour votre bien. Il croit en Allah et fait confiance aux croyants, et il est une miséricorde pour ceux d’entre vous qui croient. Et ceux qui font du tort au Messager d’Allah auront un châtiment douloureux » [5].

At-Tabarî a dit dans son Exégèse (10/168) à ce verset : « Allah Le Très-Haut dit que parmi ces hypocrites il y a un groupe qui font du mal au Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم et le critiquent disant ‘’il est toute oreille, il écoute ce que tout le monde a à dire et l’accepte et le croit’’.

Et cela fait partie de leur parole : rajouloun oudhanatoun : comme la racine : fou’alatoun et c’est lorsque l’homme se dépêche à écouter et à accepter comme il est dit : il est yaqinoun6 ou yaqanoun lorque l’homme est certain de tout ce qui lui est dit et son origine est du mot : adhina, ya~dhounou : lorsqu’il l’écoute. Et dans ce sens le hadîth rapporté du Prophète صلى الله عليه وسلم « Allah n’a pas écouté une chose (parmi les choses qui s’écoutent [7]) comme Il a écouté un prophète qui embellit sa voix lors de la récitation du Coran » [8].

Et dans ce sens la parole de ‘Addî bnou Zayd :

[9] أيها القلب تعلل بددن - إن همي في سماع وأذن

Cette parole est donc dite par les gens de l’hypocrisie critiquant le Messager d’Allah صلى الله عليه وسلم et aujourd’hui elle est dite par les gens des innovations religieuses et les ignorants critiquant les savants et afin de faire tomber leur parole (aux yeux des gens) et de repousser leur science. Ils ont donc ressemblé par cette action à l’action des gens de l’hypocrisie et Il n’y a de force ni de puissance qu’en Allah Le Très-Haut, Le Sublime.

3. Le troisième : Ceux qui disent cette parole s’en parent afin de rejeter les paroles des gens de science au sujet des individus et des affaires et ceci fait partie des choses les plus mauvaises et les plus fausses car la parole du savant n’est rejetée qu’avec une preuve légiférée. Ceci fait-il donc partie des preuves légiférées ?!

4. Le quatrième : Il y a beaucoup de dangers dans cette parole. Parmi ceux-ci le fait d’enraciner l’absence de confiance envers le cheikh en ce qui concerne ses paroles et ses jugements et si la confiance envers le cheikh est perdue, la confiance en ses sciences est perdue.

5. Le cinquième : Parmi les dangers de cette parole c’est qu’elle fait tomber le respect qu’ont les élèves dans leur for intérieur envers le cheikh ».


(1) P.49-50 aux éditions Dâr Al-Imâm Ahmad.

(2) Pluriel de cheikh.

(3) Traduction linguistique approximative.

(4)Traduction linguistique approximative.

(5) [At-Tawbah, 61].

(6) Du mot yaqîn : certitude.

(7) Traduction conforme à l’explication du hadîth par Cheikh Mohammad bnou Âdam Al-Itiôpî qu’Allah le préserve.

(8) Rapporté par Al-Boukhârî n°6989 et Mouslim 1319 et la formulation est ici celle d’Al-Boukhârî.

(9) ’est-à-dire istimâ’ : écoute.


Analyse et réfutation de l'ambiguïté : "Le cheikh est influencé par les jeunes autour de lui"
Traduit par Mehdi Abou ‘Abdir-Rahmân, le Mardi 04 du mois de Rajab 1439 H. correspondant au Samedi 20 Mars 2018.

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours