Imprimer

Le Jugement de Takfîr sur un individu spécifique ne revient qu’aux savants enracinés dans la science - 1ère partie

Écrit par Plusieurs savants. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> 1ère partie

Le Jugement de Takfîr sur un individu spécifique ne revient qu’aux savants enracinés dans la science.

Explications de Sheikh ‘Abdel-‘Azîz Âli Cheikh - le Moufti d’Arabie Saoudite et l’éminent savant Sheikh Sâlih Al-Fawzân et Sheikh ‘Oubayd bin ‘Abdillâh bin Soulaymân Al-Jâbirî et D. Ahmad bnou Soulaymân bni Youssouf Al-‘Arînî - qu’Allah les préserve. Avec une réponse de Sheikh Ahmad bin Yahyâ An-Najmî (qu'Allah lui fasse miséricorde)

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


At-Takfir :

Voici les paroles du Mufti d’Arabie Saoudite son Eminence Sheikh ‘Abdel-‘Azîz Âli Cheikh et l’éminent savant Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah les préserve, qui, de manière explicite, établit que le jugement de takfîr (juger quelqu’un mécréant) sur un individu spécifique ne revient qu’aux savants enracinés dans la science...

Le Sheikh qu’Allah le préserve fût questionné de la manière suivante :

Question :

"Je sais que celui qui se moque d’un point de la Législation d’Allah et de Son Messager صلّى الله عليه و سلّم est en grand danger qui arrive au degré de mécréance, est-il donc correct que je décrive celui qui commet cela comme étant mécréant ou que dois-je faire ?" Qu’Allah vous récompense en bien.

Fayçal bnou ‘Abdillah Ach-Chouraym. Quartier de Rabwah.

Réponse :

"Celui qui se moque d’un point de la religion ou se moque d’Allah Le Très-Haut ou du Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم est un mécréant, apostat et la preuve de cela est la parole d’Allah Le Très-Haut (dont la traduction du sens est) :

" Dis: «Est-ce d’Allah, de Ses versets (le Coran) et de Son messager que vous vous moquiez? Ne vous excusez pas: vous avez bel et bien rejeté la foi après avoir cru." Sourate At-Tawbah v.65-66.

Voilà donc le jugement de celui qui se moque ; mais il est obligatoire pour poser ce jugement sur une personne spécifique de (lui) dresser les preuves et que l’on sache que les conditions pour le juger mécréant soient réunies et que les empêchements (qui empêchent de poser ce jugement) soient levés et ceci ne doit venir que d’un savant enraciné dans la science qui sait dresser les preuves de manière correcte et connaît les conditions pour juger quelqu’un (une personne spécifique) mécréant et qui connaît les empêchements qui empêchent de poser ce jugement. Et je désire conseiller mes frères en Islam en général et les étudiants en science islamique en particulier qu’ils prennent garde à tomber dans cette voie car c’est un sujet où les pieds peuvent glisser et les compréhensions peuvent s’égarer et qu’ils renvoient cette affaire à ses gens (qui en sont capables : les savants enracinés dans la science)".

Source : Magazine "Ad-Da’wa" titre n°3
Numéro de magazine 1797 - 29 Rabî’ Al-Awwal 1422 h / 21 Juin 2001 page 40 - www.alislam.com 

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours