Imprimer

Sheikh Moqbil : Prendre la parole des savants sur des individus est une imitation aveugle?

Écrit par Sheikh Moqbil bin Hâdî Al-Wâdi’î. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Minhaj

Sheikh Moqbil : Prendre la parole des savants sur des individus est une imitation aveugle?

Par Sheikh Moqbil bin Hâdî Al-Wâdi’î - qu’Allah lui fasse miséricorde.

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


La question suivante fut posée au grand savant salafi mouhaddith du Yémen Sheikh Moqbil bin Hâdî Al-Wâdi’î –qu’Allah lui fasse miséricorde- en date du 08 du mois de Rabî’ Al-Awwal 1421 de l’Hégire :

"Il y a des gens qui disent que prendre les paroles des savants sur les individus est considéré comme une imitation aveugle. Quelle est la validité de cette parole ?".

La réponse du Sheikh qu’Allah lui fasse miséricorde :

"Toutes les louanges reviennent à Allah. Et que la Prière et la Salutation d’Allah soient sur notre Prophète Mohammad ainsi que sur ses proches et ses Compagnons et ceux qui l’ont soutenu et j’atteste que nul n’a le droit d’être adoré à part Allah, Lui Seul sans rien Lui associer et j’atteste que Mohammad est Son serviteur et Son Messager.

Ceci étant dit :

Ceci est distinctif. Cette parole est ancienne de la part de certains innovateurs. L’imam As-San’ânî a cité dans son livre "Irchâd An-nouqqâd ilâ taysîr al-ijtihâd" :

"Et il y a parmi les innovateurs certains qui disent : Vous interdisez l’imitation aveugle1 alors que vous imitez Yahyâ Ibn Ma’în et donc si Yahyâ dit au sujet d’un homme qu’il est digne de confiance, alors vous dites qu’il est digne de confiance et si Al-Boukhârî dit que le hadîth est authentique, alors vous dites que le hadîth est authentique et donc vous êtes des imitateurs aveugles".

Et donc As-San’ânî a répondu dans son sublime et excellent livre "Irchâd An-nouqqâd ilâ taysîr al-ijtihâd" en disant :

"Ceci ne fait partie de l’imitation aveugle mais fait partie de l’acceptation de l’information du digne de confiance et Allah Le Très-Haut dit dans Son Noble Livre (ce dont la traduction du sens est) :

"Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair [de crainte] que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait". (Sourate Al-Houjourât v.6).

Et donc ce verset indique par son sens que si celui qui est digne d’équité nous vient avec une information, nous l’acceptons". Oui, si un homme qui est faible parle sur un imam parmi les grands imams, ils n’acceptent pas sa parole.

L’imam Adh-Dhahabî –qu’Allah Le Très-Haut lui fasse miséricorde- après qu’il ait cité la critique d’Al-‘Ouqaylî sur ‘Alî bin Al-Madînî et ‘Abder-Razzâq ainsi qu’un groupe de savants –qu’a-t-il dit Ô Mes frères !- l’imam Adh-Dhahabi l’a réprouvé et a dit :

"N’as-tu pas de raison (‘aql) Ô Al-‘Ouqaylî ?! Tu te diriges vers les grands érudits de l’Islam et tu parles sur eux alors que l’un d’entre eux est meilleur que toi ?!". Ou avec ce sens.

A titre d’exemple : La parole d’Al-Qardâwî sur Cheikh Ibn Bâz qu’a lue ‘Abdel-Majîd Ar-Rîmî à Jâmi’ Ad-Da’wah – et oui mes frères ! Des sunan ont été répandues à partir de cette mosquée jusqu’à ce qu’elle soit dans les mains de ‘Abdel-Majîd Ar-Rîmî et il a rendu le Jâmî’ malade !- et ‘Abdel-Majîd a lu la parole d’Al-Qardâwî en l’approuvant et parmi les ignorants Yéménites qui écoutaient il y en a qui sont sortis maudissant Cheikh Ibn Bâz !

J’en ai été informé par le frère digne de confiance ‘Abder-Rahmân bin ‘Aychân. Et donc si un faible comme ‘Abdel-Majîd Ar-Rîmî ou Yousouf Al-Qardâwî vient et critique un imam parmi les imams de la Sunnah comme ce qu’a fait Mohammad Zâhid Al-Kawtharî –qu’Allah ne le récompense pas en bien !- qui a critiqué Anas ibn Mâlik et a critiqué l’imam Mâlik ibn Anas et a critiqué l’imam Ach-Châfi’î et a critiqué l’imam Ahmad ibn Hanbal et a critiqué Al-Boukhârî et a critiqué Ibn Hibbân et a critiqué Ad-Dâraqoutnî etc. jusqu’à son époque, on ne prête pas attention à la critique de ce genre de faible, on n’y prête pas attention : Ne nuit en rien l’océan se trouvant le soir plein que le sot y jette une pierre !

Donc ne nuit en rien à ceux-là la critique de ce faible Mohammad Zâhid Al-Kawtharî, cela ne leur nuit en rien et de même.

Mes frères ! Quant à ces imams qui parlent sur ces innovateurs et bien Allah Le Très-Haut dit dans Son Noble Livre ce que vous avez entendu du verset (ce dont la traduction du sens est) : "Ô vous qui avez cru! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair" : et le sens de cela est que si quelqu’un digne d’équité nous vient nous acceptons son information.

Et l’imam Mouslim a rapporté dans son Authentique d’après le hadîth de Tamîm Ad-Dârî –qu’Allah l’agrée- qui dit : Le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم dit : "La religion est le conseil". Et dans les deux Authentiques d’après le hadîth de Jarîr bin ‘Abdillâh Al-Bajalî qu’il a dit : "J’ai prêté allégeance au Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم sur le fait d’accomplir la prière et de m’acquitter de l’aumône légale prescrite et de conseiller tout musulman".

Ô mes frères ! Ces gens-là sont des offensés qui ne peuvent pas se venger ! Ils se défendent avec n’importe quoi ! Regardez cette cassette dans laquelle ‘Abdel-Majîd Az-Zendânî parle de l’assemblée de consultation pour les femmes –l’assemblée de consultation pour les femmes du Yémen- comme dans les pays des mécréants ! Il a dit cela et certains disent : "Par Allah ! Cette parole n’est pas bonne ! Mais ce n’est pas la voix de ‘Abdel-Majîd, est-ce que c’est la voix de ‘Abdel-Majîd ?!".

Ô mes frères ! Écoutez ! Écoutez ! Afin que vous ne soyez pas attristés par ces opiniâtretés !

Allah Le Très-Haut dit au sujet des opiniâtres (obstinés) (ce dont la traduction du sens est) : "Et même si Nous ouvrions pour eux une porte du ciel, et qu’ils pussent y monter, ils diraient: "Vraiment nos yeux sont voilés. Mais plutôt, nous sommes des gens ensorcelés". (Sourate Al-Hijr v.14).

Ô mes frères ! Les obstinés, nous ne pouvons rien faire pour eux ! Peut-être que tu vas dire : "A frappé est un verbe au passé". Et il dit : "C’est un impératif ! C’est un impératif ! Qui t’a dit que c’est verbe au passé ?!". Tu lui dis : "Le Soleil s’est levé par ici (le levant)". Lui il te dit : "Non, c’est du couchant ! Mais seulement toi tu ne vois pas ! Mais seulement toi tu ne vois pas !". Les obstinés, faites leur savoir que nous ne pouvons rien pour eux mais nous avons pour eux le Livre de notre Seigneur et la Sunnah de notre Messager Mohammad صلّى الله عليه و سلّم et si seulement ils revenaient (de leurs erreurs) et se repentaient !

Et c’est d’Allah Seul dont nous implorons l’aide !".


Prendre la parole des savants sur des individus est une imitation aveugle?
Sheikh Moqbil bin Hâdî Al-Wâdi’î - qu’Allah lui fasse miséricorde.
Source : K7 As˜ilat Ahl As-Sawma’ah bil-Baydâ.

Partager cet article

Submit to DeliciousSubmit to DiggSubmit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TechnoratiSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours