Imprimer

Le Coeur et la raison: une même chose ?

Écrit par Sheikh Moustafâ Mabram. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Question

Le Coeur et la raison: une même chose ?

Par Sheikh Moustafâ Mabram - qu'Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


Question :

Est-ce que la raison et le coeur sont une seule chose ou deux choses distinctes ?

Sheikh Moustafâ Mabram -qu'Allah le préserve- répond en disant :

" Il y a à ce sujet une divergence entre les gens de science et la majorité des savants parmi les spécialistes dans la science des fondements de la jurisprudence et autres -et surtout les savants dotés de précision parmi les Gens de la Sunnah- disent que la raison est dans le coeur et que la raison est une lumière qu'Allah envoie dans le coeur du serviteur et c'est donc une partie du coeur...

 


Le Coeur et la raison: une même chose ?
Sheikh Moustafâ Mabram - qu'Allah préserve.
Source : Audio n°1 de l'explication de Loum'at al-i'tiqâd par Sheikh Moustafâ Mabram qu'Allah le préserve.

Imprimer

Est-ce une condition que le jugement de tabdî’ soit émis par un juge comme le jugement de takfîr?

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Tabdi' 

Est-ce une condition que le jugement de tabdî’ soit émis par un juge comme le jugement de takfîr?

Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman

 

La question suivante fut posée au très savant Sheikh Sâlih Al-Fawzân – qu’Allah le préserve- le Dimanche 02/04/1435 de l’Hégire correspondant au Dimanche 02 Février 2014 lors de son explication du livre Ighâthatou Al-Lahfân min Masâidi Ach-Chaytân :

" Votre éminence qu’Allah vous facilite, celui qui pose la question dit : " Vous a dit dans le cours d’hier –qu’Allah vous préserve- que c’est une condition pour juger un individu spécifique mécréant que ce soit le juge qui émette ce jugement ?".

La réponse du Sheikh qu’Allah le préserve :

"Oui ! C’est-à-dire l’individu spécifique. On ne juge l’individu spécifique mécréant que par le jugement du juge qui le juge apostat. Les jugements de l’apostasie lui sont appliqués. Quant au fait que tout le monde juge mécréant l’autre et juge mécréant autrui : non ! C’est l’anarchie dans le takfîr".

Celui qui pose la question dit qu’Allah te préserve : " Est-ce la même chose quant à la condition que le jugement émane d’un juge en ce qui concerne le tabdî’ et le tafsîq ? ".

Le Sheikh :

" Cela ne requiert pas un juge. L’affaire de l’innovateur : celui qui commet une innovation ou y appelle est un innovateur, cela ne requiert pas le jugement du juge. Le jugement du juge est qu’il sorte de l’Islam et l’obligation de l’exécuter par peine légale en raison de l’apostasie etc. Les jugements de l’apostasie sont connus. Oui ".


  • Ecouter le Sheikh :

    Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


    | Télécharger | Durée : 0h 01 min


Est-ce une condition que le jugement de tabdî’ soit émis par un juge comme le jugement de takfîr?
Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah le préserve.
Source : www.saha.net

Imprimer

Sheikh Al-Fawzân au sujet de jeunes en France qui jugent mécréant en prétextant l’affaire de l’excuse en raison de l’ignorance

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Takfir

Sheikh Al-Fawzân au sujet de jeunes en France qui jugent mécréant en prétextant l’affaire de l’excuse en raison de l’ignorance

Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman

 

Le très savant Cheikh Sâlih Al-Fawzân –qu’Allah lui fasse miséricorde- fut questionné de la manière suivante le Samedi 01/04/1435 de l’Hégire correspondant au Samedi 01 Février 2014 lors du cours d’explication de Mountaqâ Al-Akhbâr :

"Celui qui pose la question dit : "Je pose la question de France : Il dit : " Nous avons dans une ville spécifique en France des jeunes qui jugent les gens mécréants et utilisent comme preuve l’affaire de l’excuse en raison de l’ignorance et ils disent : " Nous n’excusons jamais qui que ce soit par l’excuse en raison de l’ignorance ". Il dit : "Quel est votre conseil pour ces jeunes à ce sujet ? Qu’Allah vous facilite".

La réponse du Sheikh qu’Allah le préserve :

"Le takfîr (juger un individu spécifique mécréant) ne s’en occupe que les gens de science.

Seuls les gens de science s’en occupent qui connaissent les causes du takfîr et ce n’est pas à tout le monde de juger les gens mécréants. Cela n’est pas permis aux ignorants et aux mouta’âlimoun ni aux gens des passions. Cela ne leur est pas permis. Il ne leur est pas permis de juger mécréant avec ignorance ni de juger mécréant avec la passion ou de juger mécréant quelqu'un parce qu’ils le détestent ou qu’ils jugent mécréant quelqu'un qui ne fait pas partie de leur parti.

Cela est interdit, cela est illicite qu’Allah nous en préserve. Ce n’est que celui qui a commis un annulatif parmi les annulatifs de l’Islam, un annulatif parmi les annulatifs de l’Islam, et au sujet duquel le juge a jugé par le jugement d’apostasie.

Le jugement est correct lorsqu’il vient du juge quant au fait que tout le monde fasse le takfîr cela n’est pas permis...


  • Ecouter le Sheikh :

    Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


    | Télécharger | Durée : 0h 02 min


Sheikh Al-Fawzân au sujet de jeunes en France qui jugent mécréant en prétextant l’affaire de l’excuse en raison de l’ignorance
Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah le préserve.
Source : www.saha.net

Imprimer

Sheikh ‘Abdoullâh Al-‘Adanî au sujet des recommandations

Écrit par Sheikh ‘Abdoullâh Al-‘Adanî. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Tazkiya

Sheikh ‘Abdoullâh Al-‘Adanî au sujet des recommandations

Sheikh ‘Abdoullâh Al-‘Adanî - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman

 

Voici le détail fait concernant les tazkiyyât (recommandations) par Cheikh ‘Abdoullâh Al-‘Adanî –qu’Allah le préserve- lors de sa visite chez nos frères salafis Villerupt en France le Vendredi 10 Janvier 2014 :

La question posée : " Comment pouvons-nous connaître le manhaj d’un individu afin de prendre la science et par quel moyen pouvons effectuer cela ? Qu’Allah vous récompense en bien !".

La réponse du cheikh :

"Bon, si celui qui pose la question veut dire que c’est une personne inconnue et donc comment pouvons-nous vérifier son état et son manhaj afin que nous puissions prendre de lui la science ?

Comme nous avons dit précédemment, la science n’est pas prise des ignorants mais la science n’est prise que de ceux qui ont été recommandés par les savants et qui orientent (les gens) vers eux (les savants) et qui sont connus pour avoir pris la science d’eux.

Il se peut que quelqu'un dise : ceci est difficile à toute époque et en tout temps !

On dit : les gens de la vérité sont connus par le fait qu’ils sont proches des gens de la vérité et par leur relation avec eux.

Donc par cela tu distingues entre celui qui est apte à ce que l’on prenne de lui (la science) et celui qui n’est pas apte à ce que l’on prenne (la science) de lui car comme nous l’avons dit précédemment : la Religion est une chose d’une grande importance et c’est pour cela que les pieux prédécesseurs et les savants disaient :

"Certes cette science est une religion, regardez donc de qui vous prenez votre Religion".

Afin qu’il n’y ait pas de manquement et les gens sont à ce sujet entre le laxisme et l’extrémisme car il y a parmi les gens ceux qui prennent (la science) de n’importe qui comme certains savants et certains imams disaient :

"Untel est un ramasseur de bois la nuit !"...Lire la suite 


  • Ecouter le Sheikh :

    Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


    | Télécharger | Durée : 0h 03 min


Sheikh ‘Abdoullâh Al-‘Adanî au sujet des recommandations
Sheikh ‘Abdoullâh Al-‘Adanî - qu’Allah le préserve.
Lors de la visite du Sheikh à Villerupt (en France) le 10-01-2014 correspondant au 09 de Rabî’ Al-Awwal de l’an 1435 de l’Hégire

Plus d'articles...

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours