Imprimer

Quel est le bien qu’obtient celui qui suit la voie salafiyyah ?

Écrit par Sheikh Mohammad Bâzmoul. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Minhaj

Quel est le bien qu’obtient celui qui suit la voie salafiyyah ?

Sheikh Mohammad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman



 
Le noble savant salafi Sheikh Mohammad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul –qu’Allah le préserve- dit:

"Et celui qui suit cette voie salafiyyah obtiendra de nombreux bienfaits. Parmi ceux-ci :

1- que c’est la voie pour être sauvé de la divergence

2- que c’est la voie pour se dégager de la division

3- que c’est la voie pour être guidé de l’égarement

4- qu’il y a dans l’affiliation à cette voie la noblesse de s’affilier au Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم

5- qu’en suivant cette voie on se détache de la voie de Satan

6- qu’en suivant cette voie les musulmans se sortent de l’humiliation et de l’abaissement

7- qu’il y a dans cette voie le diagnostic de la maladie et son remède

8- qu’il y a dans cette voie l’acquisition de toute la religion

9- qu’avec cette voie on arrive à la complétion de la vertu et aux nobles caractères

10- qu’avec cette voie le musulman est sauvé du châtiment douloureux du Feu

11- que par cette voie le musulman obtient le Paradis

12- que par cette voie on fait revivre la Sunnah

Chacun de ces bienfaits à lui seul suffit à donner le jugement d’obligation de suivre cette voie dans le sens où : ce sans quoi on ne peut s’acquitter d’une obligation devient une obligation. Parmi les choses qu’il convient de remarquer ici : c’est que toute personne qui se donne le nom de salafi ou passe pour appartenir à la voie des Gens de la Sunnah et du Consensus ou se revendique comme faisant partie des Gens du Hadîth ne l’est pas nécessairement jusqu'à ce qu’on regarde sa voie et son suivi et que l’on place son affaire, sa situation et sa parole sur la balance du Coran et de la Sunnah et ce sur quoi étaient les Compagnons et ceux qui les ont suivis de manière exemplaire : s’il est conforme, il est alors des leurs sinon il ne fait pas partie d’eux et il s’éloigne et se rapproche du Droit Chemin proportionnellement à sa conformité et sa transgression".


Quel est le bien qu’obtient celui qui suit la voie salafiyyah ?
Sheikh Mohammad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul - qu’Allah le préserve.
Source : Al-manhaj as-salafi (La voie salafiyyah) de Sheikh Mohammad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul –qu’Allah le préserve- p.28.

Imprimer

Sheikh Ar-Râjihî : Juger un individu spécifique comme étant mécréant ?

Écrit par Sheikh Ar-Râjihî. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Croyance

Sheikh Ar-Râjihî : Juger un individu spécifique comme étant mécréant ?

Par l'Eminant savant Sheikh Ar-Râjihî - qu’Allah le préserve

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


Croyance :

La question suivant fut posée à Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ar-Râjihî qu’Allah le préserve :

Celui qui pose la question dit :
"Qu’Allah vous comble de Sa Bienfaisance ! Est-il permis de juger un individu spécifique mécréant s’il a commis l’un des annulatifs de l’Unicité comme par exemple s’il a invoqué ou a imploré le secours d’autre qu’Allah pensant que celui qu’il invoque ou pour lequel il fait un voeu a un statut élevé auprès d’Allah et pensant qu’il va intercéder pour lui auprès d’Allah ?".

La réponse du Sheikh :

"Il n’est permis de le juger mécréant qu’après lui avoir établi les preuves. On analyse.

On lui clarifie et s’il persiste après la clarification alors à ce moment-là on le juge mécréant. Mais avant cela il se peut qu’il soit ignorant et il se peut qu’il ait une interprétation et il se peut qu’il ait dit une parole sans en avoir l’intention comme l’homme qui avait perdu sa monture et a dit : "Ô Allah ! Tu es mon serviteur et je suis Ton Seigneur !".

En parlant au Seigneur exalté soit-Il !

Et ce en raison de la grande joie qu’il a éprouvé (lorsqu’il a retrouvé sa monture). Il se peut donc qu’il ait dit une parole sans en avoir l’intention et se peut qu’il ait dit cette parole en ayant une interprétation et il se peut qu’il soit ignorant et donc il est obligatoire qu’on connaisse sa situation.

On lui explique et s’il persiste après la clarification il est alors jugé mécréant.

Oui".


Ecouter le Sheikh :

Audio clip: Adobe Flash Player (version 9 or above) is required to play this audio clip. Download the latest version here. You also need to have JavaScript enabled in your browser.


| Télécharger | Durée : 01 min 09 s


Sheikh Ar-Râjihî : Juger un individu spécifique comme étant mécréant ?
Sheikh Ar-Râjihî - qu’Allah le préserve.
Source : www.sahab.net | Tiré de l’explication du Livre des épreuves de l’Authentique de l’imam Al-Boukhârî au Koweït.

Imprimer

Paroles de gens de science sur l’Etat d’Abou Bakr Al-Baghdâdî

Écrit par Mehdi Abou Abderrahman. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

Paroles de gens de science sur l’Etat d’Abou Bakr Al-Baghdâdî :

Voici plusieurs traductions de notre frère bien aimé Mehdi Abou Abderrahman, qui sont une compilation des paroles de gens de science salafis au sujet de l’état d’Abou Bakr Al-Baghdâdî..

 


L’appel au califat : l’appel des Messagers et de leurs suiveurs ?
Sheikh Ahmad bin Yahyâ An-Najmî –qu’Allah lui fasse miséricorde.

Le très savant et moufti du Sud de l’Arabie Saoudite de son vivant, le Sheikh salafi Sheikh Ahmad bin Yahyâ An-Najmî –qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit réfutant les fondements de la secte des Frères Musulmans.

"Leur appel à un califat et ceci est une innovation religieuse car les Messagers et leurs suiveurs n’ont été chargés que de l’appel à l’Unicité. Allah dit (ce dont la traduction du sens est) : "Nous avons envoyé dans chaque communauté un Messager, [pour leur dire]: «Adorez Allah et écartez-vous du Tâghout»". Sourate An-Nahl v.36.


Source : Al-fatâwâ al-jaliyyah ‘anil-manâhij ad-da’awiyyah de Sheikh Ahmad bin Yahyâ An-Najmî -qu’Allah lui fasse miséricorde- v.1 p.52.

 



Parole du noble savant salafi Sheikh ‘Abdel-Mohsin Al-‘Abbâd au sujet de l’Etat d’Abou Bakr Al-Baghdâdî
Sheikh 'Abdel-Mohsin Al-Badr - qu’Allah le préserve.

Al-Hasan ‘Abdel-Mohsin Al-Badr –le fils du grand savant salafi Sheikh ‘Abdel-Mohsin Al-Badr - qu’Allah le préserve- rapporte qu’il a rapporté à son père que certains sots en Arabie Saoudite ont prêté allégeance à Al-Baghdâdî et disent qu’il est le calife des musulmans.

Sheikh ‘Abdel-Mohsin –qu’Allah le préserve- répondit en disant : "Ils ont certes prêté allégeance à Satan !".

Le 08/09/1435 correspondant au 06/07/2014. A la ville prophétique de Médine.

 



Parole du savant salafi Sheikh Sâlih As-Souhaymî au sujet de l’état d’Abou Bakr Al-Baghdâdî
Sheikh Sâlih As-Souhaymî - qu’Allah le préserve.

Voici une parole du noble savant salafi Sheikh Sâlih As-Souhaymî -qu'Allah le préserve- au sujet du groupe (EIIL ou EI) et de son leader Ibrâhîm Abou Bakr Al-Baghdâdî :

"Les sots (EIIL) ont déclaré l'établissement de l'état du califat islamique prétendu ! C'est une habitude que nous connaissons depuis 80 ans.

Prenez donc garde à cette allégeance imaginaire! Cet imposteur qu'ils ont nommé "Le calife des musulmans aujourd'hui!". C'est un grand imposteur et un grand menteur effronté parmi les prédicateurs qui appellent au faux !".

Le 03/09/1435 (01/07/2014). À la mosquée prophétique de Médine.

 



Parole de Sheikh Mohammad bin ‘Omar Bâzmoul sur l’état d’Abou Bakr Al-Baghdâdî
Sheikh Mohammad bin ‘Omar Bâzmoul - qu’Allah le préserve.

Le noble savant salafi Sheikh Mohammad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul –qu’Allah le préserve- dit au sujet du califat prétendu islamique d’Abou Bakr Al-Baghdâdî :

"Mon noble frère : Qu’ils ne te trompent pas avec ce terme de califat bien guidé et avec cet appel à la mise en place du califat bien guidé !

Est-il possible que l’ombre soit droite alors que le bâton est tordu ?! Arrives-tu à la guidance et à la vérité et à l’établissement de la religion par une voie qui la combat et la transgresse ?! T’es-tu posé la question un jour ?

Le califat bien guidé a disparu depuis des centaines d’années et personne parmi les savants musulmans n’a appelé à l’établissement d’un état bien guidé et à se rebeller contre les gens qui détiennent le commandement qui existent à cette époque-là ?!

Est-ce que la communauté de l’Islam s’unit sur un égarement ?! Imagines-tu que cette affaire, si c’était vrai, les musulmans et les savants ne le sauraient pas ?! Et que ne le savent que ces gens-là à notre époque ?!

Est-ce que le califat bien guidé se concrétise par la rébellion contre ceux qui détiennent le commandement ?! Et par l’annulation du pacte qu’il y a entre eux (ceux qui détiennent le commandement) et leurs peuples ?!

Alors que le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم a dit comme cela a été rapporté par Ibn ‘Abbâs –qu’Allah les agrée tous les deux- qui rapporte que le Prophète صلّى الله عليه و سلّم a dit : "Que celui qui voit de son émir quelque chose qu’il déteste patiente à avec lui car quiconque se dissocie du Groupe des musulmans d’un empan et meurt, il sera alors mort d’une mort préislamique". Ce hadîth a été rapporté par Al-Boukhârî dans son Authentique, Livre des troubles, Chapitre de la parole du Prophète صلّى الله عليه و سلّم : Vous allez voir… hadîth n°7054 et par Mouslim dans son Authentique, Livre du commandement, Chapitre de l’ordre de s’attacher au Groupe des musulmans lors de l’apparition des troubles, hadîth n°148.

D’après Nâfi’ qui dit : "’Abdoullah bin ‘Omar vint chez ‘Abdoullah bin Moutî’ lorsque l’affaire d’Al-Harrah était ce qu’elle était au temps de Yazîd bin Mou’âwiyyah et il dit : "Déposez un coussin pour Abou ‘Abdir-Rahmân !". Il dit alors : "Je ne suis pas venu te voir pour m’assoir mais je suis venu te rapporter un hadîth que j’ai entendu le Messager صلّى الله عليه و سلّم dire : "Quiconque retire sa main de l’obéissance (au dirigeant) rencontrera Allah Le Jour de la Résurrection sans aucune preuve pour lui et quiconque meurt sans avoir à son cou une allégeance sera mort d’une mort de la période préislamique". Rapporté par Mouslim dans son Authentique, Livre du Commandement, Chapitre de l’obligation de s’attacher au Groupe des musulmans lors de l’apparition des troubles, h. n°1851.

Est-ce que le califat islamique s’établit sur base de rendre licite le sang illicite et sacré ?!

Et que donc ils tuent les musulmans et servent les associateurs et les idolâtres ?! Alors que le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم dit comme cela a été rapporté par ‘Abdoullâh Ibn ‘Omar : "Parmi les situations critiques dans lesquelles il n’y a pas d’issue pour celui qui s’y est mis : faire couler le sang illicite sans que cela soit licite". Rapporté par Al-Boukhârî dans son Authentique, Livre des prix du sang versé, Chapitre de la parole d’Allah (dont la traduction du sens est) : "Quiconque tue intentionnellement un croyant", h. n°6866.

Et d’après ‘Abdoullâh qui dit : "Le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم a dit : "Le sang d’un musulman attestant que nul n’est en droit d’être adoré à part Allah et que je suis le Messager d’Allah n’est illicite que pour l’une de ces trois raisons : le thayyib3 qui commet la fornication, et une vie pour une vie et celui qui quitte sa religion et se dissocie du Groupe des musulmans". Rapporté par Al-Boukhârî dans son Authentique, Livre des prix du sang versé, Chapitre de la parole d’Allah (dont la traduction du sens est) : "Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie". Et par Mouslim dans son Authentique, Livre des serments lors de l’accusation de meurtre de quelqu’un dont le sang est protégé et des combattants et des peines légales et des prix du sang versé, h. n°1676 et la formulation est la sienne.

Ne sais-tu pas –Ô mon noble frère musulman !- qu’en commettant ce genre de transgressions tu aides les ennemis d’Allah Le Très-Haut dans leurs plans et leurs stratégies afin d’occuper les musulmans et de les affaiblir et dans le fait que les musulmans essayent de se dominer les uns les autres et que donc ils ne progressent pas et ne concrétisent pas les gloires dans lesquelles ils étaient précédemment?! Est-ce que le califat bien guidé va arriver par les mains de ceux qui détestent la Sunnah et les Gens de la Sunnah et qui ne respectent à leur égard ni parenté ni pacte conclu ni traité ?! Est-ce que l’établissement de la religion va se faire par ceux qui l’ignorent et ne la connaissent pas ?! Alors que la sagesse dit : "Celui qui ne possède pas une chose ne peut pas la donner !".

Prend donc garde ! Et ne sois pas impliqué puis que tu regrettes au moment où le regret n’est plus utile ! Et sache avec certitude que le califat bien guidé va arriver mais la voie vers cela est de retourner vers la religion et d’avancer sur ce sur lequel était le Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم ainsi que ses Compagnons –qu’Allah les agrée tous.

Et le changement de la situation se fait par la voie de changer ce qu’il y a en nous-mêmes ! Allah dit ce (dont la traduction du sens est) : "En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser: ils n’ont en dehors de Lui aucun protecteur". Sourate Ar-Ra’d v.11.

Et Allah a promis la succession sur Terre et Il a promis force et suprématie ainsi que la sécurité à ceux qui L’adorent sans rien Lui associer et pratiquent les actions vertueuses. Allah dit (ce dont la traduction du sens est) : "Allah a promis à ceux d’entre vous qui ont cru et fait les bonnes oeuvres qu’Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l’a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leur religion qu’Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M’adorent et ne M’associent rien et celui qui mécroit par la suite, ce sont ceux-là les pervers". Sourate An-Nour v.55.

Nous devons donc concrétiser cela si nous voulons le califat bien guidé et Allah est Celui qui facilite.

Source :Compte Facebook du Docteur Cheikh Mohammad bin ‘Omar bin Sâlim Bâzmoul –qu’Allah le préserve- membre du corps enseignant de l’Université de Oumm Al-Qourâ à la sainte ville de la Mecque | www.alwaraqat.net.

 



Parole du Sheikh Sâlih As-Souhaymî au sujet de l’état d’Abou Bakr Al-Baghdâdî (2)
Sheikh Sâlih As-Souhaymî - qu’Allah le préserve.

Sheikh Sâlih bin Sa’d As-Souhaymî –qu’Allah le préserve- dit au sujet d’Abou Bakr Al-Baghdâdî l’imposteur: :

"Quant à celui qui vient et s'institue dans un pays où règne le désordre et massacre les gens afin qu'il s'autoproclame ''Le calife!'', celui-là est imposteur parmi les imposteurs!".

A la Mosquée Prophétique de Médine le 18 du mois de Ramadan 1435 de l’Hégire correspondant au 16 Juillet 2014 lors de l’explication par le Sheikh de l’épître ‘’Les Fondements de la Sunnah’’ de l’imam Ahmad ibn Hanbal. | www.sahab.net

 


Imprimer

Le jihâd sans autorisation de l’imam ? C’est l’avis des Khawârij!

Écrit par Sheikh Sâlih Al-Fawzân. Publié dans 'Aquidah et Manhaj (Croyance et méthodologie)

> Croyance

Le jihâd sans autorisation de l’imam ? C’est l’avis des Khawârij !

Par Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah le préserve.

> Traduit de l’arabe par votre frère Mehdi Abou Abdirrahman


La question suivante fut posée à l’éminent savant et membre permanent du Comité des grands savants du Royaume d’Arabie Saoudite Cheikh Sâlih Al-Fawzân qu’Allah le préserve :

"Il y a ces jours-ci ceux qui font la fatwâ aux gens qu’il est obligatoire de faire le jihâd et ils disent que l’imam n’est pas une condition pour le jihâd ni un étendard (reconnu comme tel) ! Quel est l’avis de votre éminence à ce sujet ?".

La réponse :

"Ceci est l’opinion des Khawârij ! Quant aux gens de la Sunnah ils disent : Il est obligatoire d’avoir un étendard et un imam. Ceci est la voie des musulmans depuis l’époque du Messager d’Allah صلّى الله عليه و سلّم et donc celui qui émet comme fatwâ qu’il n’y a pas d’imam ni d’étendard et que chacun suive ses passions alors cela est l’opinion des Khawârij".

 


Le jihâd sans autorisation de l’imam ? C’est l’avis des Khawârij !
Sheikh Sâlih Al-Fawzân - qu’Allah le préserve.
Source : Al-Ijâbât al-mouhimmah fîl-machâkil al-moulimmah p.46..

Plus d'articles...

La hizbiya !

Recueil précieux de mises en garde contre des propos fallacieux et pernicieux...

> Lire la suite

La voie salafie

Sheikh Mohammed Nasser Ad-Dine Al-Albani (Qu'Allah lui fasse miséricorde) :

> Accéder aux cours

Alès & environs

Dawrah (séminaire) d'Alès qui s'est déroulé du 27 au 30 Mai 2014 
- 08 cours.

> Accéder aux cours